Actualités au village

Premières pluies 2018 à Sanrgo et début des semis

13 mai            16mm

24  mai           20 mm

28 mai            8 mm

1 juin               4 mm

23 juin            50 mm      DEBUT DES SEMIS DE MIL ET SORGHO

26 juin            19 mm

28 juin             17 mm

                                                                 1 mm de pluie = 1 litre d’eau au m2

 

En avril la température est très élevée ( 35° le matin et 40 à 45 ° l’après-midi)

Sous cette chaleur les villageois creusent les trous de zaï. Les premières bonnes pluies sont attendues en mai ou juin, les villageois pourront commencer les semis de mil.

 

1-22 (2) (800x533)

1-9 Marigot (800x533)

 

 

 

 

 

Photo séjour juin 2015 043 (800x533)

Au cours de la saison sèche, généralement jusqu’en juin, les réserves en eau s’amenuisent. Les habitants parcourent de longues distances pour s’approvisionner en eau.

 

Périmètre irrigué du village au lac Bam (campagne 2017-2018)

La récolte 2018 des légumes de vente (haricots, carottes et oignons) a été bonne. Elle s’est achevée début avril. La deuxième motopompe a été remise en marche avec l’appui financier de Solibam et la participation des  maraîchers.

Les maraîchers vont agrandir la surface cultivée  de 2 hectares  pour atteindre 6 hectares.

 

105-2 (800x533)

 

   Un tricycle pour transporter les légumes

Tricycle (800x572)Tricycle et transpost des carottes (800x450)

 

 

 

Il est très utile pour livrer les légumes aux acheteurs et transporter les oignons au bâtiment de stockage du village.

Coût du tricycle 950 000 f ( 1 448 €)  Solibam a  prêté la somme sur 4 ans. Les maraîchers ont commencé à rembourser le prêt.

 

Jardin pédagogique

A tour de rôle, les élèves des classes  cultivent en bio des légumes pendant la saison sèche. Ils sont très intéressés par les travaux pratiques ( semis, fumure organique, arrosage à partir de l’eau de la pompe solaire, désherbage..) Les élèves sont encadrés par les enseignants et 2 cultivateurs, Pierre et Siméon.

 

 

jardin péda 1 (800x450)jardin peda 5 (800x450)

Jardin péda 2 (800x450)  jardin péda 8 (800x450)

 

 

 

 La pépinière, nouvelle action au jardin pédagogique

Depuis novembre 2017, les élèves  participent  à la création d’une  pépinière d’arbres.  Ils  sont initiés par  Hubert et Casimir, les 2 pépiniéristes.

 

 

 

 

 

 

L’agroforesterie au village

Pour la deuxième année consécutive, en février 2018,  59 cultivateurs se sont inscrits auprès d’Isidore le responsable pour commander plus de 4 000 plants ( acacias sénégal, manguiers, neemiers, moringas, kapotiers, faidherbias albida, baobabs ) Les pépinières ont débuté début mars. Les plants seront mis en terre dans les parcelles et concessions à la saison des pluies.

 

En 2017, la formation assurée par un agent de l’environnement a rassemblé 42 participants pendant 7 jours.

Solibam finance la formation, la rémunération des 2 pépiniéristes, les semences et les traitements. Le bénéficiaire verse seulement 10 cfa par plant.  Cette activité subventionnée permet de développer l’agroforesterie.

 

    Pluviométrie moyenne 2017 et bilan des récoltes de mil.

-Pluviométrie de la saison pluvieuse, du 11 mai au 1 er octobre 2017 : 692 mm Arrêt des pluies le 2 octobre.

- 35 jours de pluie dont 9 pluies de plus de 30 mm. Juillet a été le mois le plus pluvieux ( 263 mm)

  (1 mm de pluie =1  litre d’eau au m2)

De mai à début octobre, la pluviométrie moyenne de la région est de 600 mm

Les récoltes 2017 ne sont pas bonnes. Certaines familles récolteront moins de 100 kg sur toutes leurs parcelles !

La pluviométrie est supérieure aux autres années mais la répartition est mauvaise. Selon Blaise, l’animateur endogène « Il n’a pas assez plu dans les mois d’août, septembre et octobre, ces 3 derniers mois sont très importants pour les cultures de mil, sorgho etc…car c’est la période de montaison, floraison et formation des graines » Par conséquent , les apports de compost n’ont pas bien été valorisés.

recolte 2017 2 (800x450)recolte 2017 3 (800x450)

La pluviométrie est très variable d’un village à l’autre. L’enregistrement de la pluie a été fait à 10 km du village, dans une zone où la pluviométrie est généralement bonne. A Sanrgo, la situation est critique en août et septembre. Au Nord du Burkina des villages ont reçu qu’une  pluie en août  alors que d’habitude c’est le mois le plus pluvieux.

L’enjeu consiste à retenir les grosses pluies orageuses dans la parcelle ( technique du zaï, diguettes, compost, haies vives etc. )

100 (800x450)

 Broyeur de tiges

A  la demande des éleveurs  Solibam a financé un broyeur pour hacher les tiges de sorgho destinées à la nourriture des boeufs , un investissement très utile. Le broyeur a été livré fin juin

81 Broyeur de tiges (route de Ouaga) (800x533)

 

 

 

   Formation des animateurs endogènes

En septembre et octobre  2016, Blaise et Benjamin, ont suivi une formation de 15 jours sur les pratiques  en élevages et agroécologie,  au centre de formation de l’AIDMR de Betta/Ziniaré, avec l’appui technique et financier de l’ ONG TERRE & HUMANISME. La session a rassemblé 80 animateurs.

SAM_2055 (800x450)

 

 

 

 


 

  Formation des paysans du village

 

 

 

 

 

 

 

Elle a débuté à Sanrgo du 6 au 11 mai 2013. La session a rassemblé 26 cultivateurs qui sont très satisfaits. Un suivi de 4 jours a lieu en 2014. Puis, Blaise et Benjamin ont suivi une formation d’animateurs en agroécologie pendant 3 semaines. La session était animée par Ablacé Compaoré, formateur au centre de  l’AIDMR à Betta. Ce centre reçoit l’appui de Terre & Humanisme.

 

 

line
footer
Propulsé par WordPress | Design Elegant Themes | Prestataire technique Agence de communication "23eme homme"