Liens

- AZN Ferme pilote de Guié au Burkina. www.azn-guie-burkina.org

Film FLEURS DU FUTUR  de  Valérie Valette. Une vision complémentaire du changement climatique, le rôle des petits cycles de l’eau et de la gestion des sols, à l’échelle locale mais aussi mondiale, témoignage de Henri Girard, directeur de la ferme pilote de Guié. Bande annonce sur You Tube

-Terre et humanisme au Burkina Faso. AIDMR. Centre de Betta

http://terre-humanisme.org/sur-le-terrain/afrique.ouest/burkina -faso

- lettres d’information du Sedelan  www.abcburkina.net

- 20 fiches techniques 2013  élaborées par le GTD (Groupe de Travail Désertification) à télécharger sur le site du GTD  http://www.gtdesertification.org/rubrique61.htm

Thèmes de ces fiches: la haie vive antiérosive, faidherbia albida, la demi-lune améliorée, les cordons pierreux etc.

- www.afriqueverte.org

CNABio (Comité national de l’agriculture biologique au Burkina) Il fédère une quarantaine d’associations et édite des fiches techniques.

- L’actualité au Burkina:  www.lefaso.net/

 -  Une nouvelle revue mensuelle:  « L’angle humanitaire »  traite de l’actualité du développement en Afrique . Pour  recevoir  la revue  en pièce jointe par e-mail  écrire à: contact@lejournaldudeveloppement.com

INFORMATIONS NATIONALES

3 millions de personnes menacées d’insécurité alimentaire

15 (800x533)

 

Les récoltes 2017 de mil sont très mauvaises dans 17  des 45 provinces du Burkina Faso. En cause, l’arrêt précoce des pluies à la mi septembre et les conséquences du  réchauffement climatique.

 

 

 

Inauguration de la plus grande centrale solaire d’Afrique de l’Ouest

 

Centrale solaire

 

Les présidents burkinabè Roch Marc Christian Kaboré et français Emmanuel Macron ont inauguré le 29 novembre 2017, à une quinzaine de kilomètres de la capitale, la grande centrale solaire. Elle est composée de 129 600 panneaux solaires installés sur 60 hectares. Elle produira par an 5% de la consommation nationale. D’autres projets sont prévus, notamment à Koudougou et à Kaya. L’électricité est une ressource  rare pour plus de 80% de la population du Burkina.

Les ânes africains sont en danger

Burkina janvier 2012 449 (800x500)

3-2 (800x600)

 

 

 

 

Leur peau est employée dans la médecine traditionnelle chinoise et le trafic est lucratif. Sur les 6 premiers mois de 2017 45 000 ânes ont été équarris au Burkina faso ! Devant le risque de décimer les cheptels les autorités burkinabè ont dû interdire les exportations. Mais le Kenya, Namibie et Zimbabwe ont donné le feu vert  à l’exportation de peau et à l’installation, sur leur sol, d’abattoirs gérés par des chinois.

line
footer
Propulsé par WordPress | Design Elegant Themes | Prestataire technique Agence de communication "23eme homme"