Parrainer

Parrainer des jeunes en formation agricole

  • Pourquoi parrainer?

La formation professionnelle est d’une nécessité sans précédent au Burkina Faso. En effet, le pays connait une forte augmentation du nombre de sans emplois, particulièrement chez les jeunes ruraux. Cette situation pousse les jeunes à l’exode rural, augmentant ainsi le nombre de chômeurs dans les milieux urbains. D’autre part certains s’adonnent à l’émigration, souvent au péril de leur vie. Maintenir les jeunes dans les villages est donc une nécessité. Mais pour cela il faut leur proposer des formations qui leur ouvrent des perspectives d’avenir (maraîchers, cultivateurs et éleveurs compétents, pépiniéristes…) Parrainer, c’est donc permettre le fonctionnement du centre car les familles pauvres ne peuvent pas supporter  les frais de scolarité.

  • Comment est né le projet de création d’un centre agricole ?

Le projet est soutenu par SOLIBAM et porté par l’association SONG-TAABA de Sanrgo, partenaire de SOLIBAM.  Blaise  Sawadogo  cultivateur-maraîcher et animateur au village de Sanrgo sera le responsable du centre. En septembre 2018, il a été invité par SOLIBAM à découvrir notre agriculture et la pédagogie de l’alternance à la Maison Familiale Rurale de l’Hippodrome à Craon.

  • Quand et où ouvrira le centre?

En octobre 2019, à Kongoussi dans les locaux de l’association A3K présidée par Alfred Sawadogo. Ces locaux sont utilisés quelques  dimanches de l’année par des enfants parrainés des associations Bocafrique (Domfront) et Solibam.

  • A qui s’adressera la formation ?

A des jeunes garçons et filles de 14 à 20 ans, motivés par l’agriculture, formation par alternance sur  2 ans, préparant à un Certificat de Qualification Professionnelle (CQP). Ils seront tous externes. Des vélos seront prêtés.  31 jeunes sont inscrits dont 24 garçons et 7 filles.

  • Quels seront les domaines de formation ?

8 modules seront enseignés : Le maraîchage, l’agroécologie productive des cultures vivrières, l’agroforesterie (plantations d’arbres) l’élevage, la commercialisation des productions, la maintenance des équipements agricoles… Blaise et des vacataires du Centre de Promotion Rurale (CPR) de Kongoussi assureront la formation. Chaque jeune conduira une petite parcelle pour mettre en pratique ce qu’il a appris. Des stages chez des artisans seront proposés. A l’issue de la formation, les jeunes ayant un projet professionnel seront accompagnés

  • Le centre reposera sur une association familiale

Les membres seront majoritairement les parents qui auront inscrits leurs enfants mais aussi des professionnels, des responsables d’associations ou des élus. En janvier 2019, un comité provisoire de 7 personnes a été constitué.(manque Alfred Sawadogo sur la photo)

  • Comment seront gérés les parrainages ?

A Kongoussi, la gestion du parrainage sera assurée par Blaise Sawadogo. Les parrains et marraines recevront chaque année un compte rendu d’activité et financier du centre.

  • Combien coûtera le parrainage?

90 € par an et par élève mais il en coûtera que 30 € car 66% du don sera déductible  des impôts. Une attestation fiscale sera remise en début d’année. Versement à adresser chaque année en septembre à :

Michel et Odile Boivin 7 rue de l’atelier Longuefuye 53200 Gennes-Longuefuye

(Chèque libellé à l’ordre de Solibam)