L’école maternelle (Bisongo)

Au Burkina Faso, les écoles maternelles publiques existantes  sont concentrées dans le milieu urbain, au détriment de l’immense majorité de pauvres en milieu rural.

En partenariat avec l’association locale, Solibam a créé un Bisongo au village, ouvert depuis  décembre 2015. Il accueille 70 enfants de 3 à 6 ans. Des activités d’éveil, d’éducation et d’apprentissage du français y sont conduites. Les enfants sont présents le matin 5 jours par semaine, d’octobre à fin mai. A 7 ou 8 ans, lorsque les enfants rentrent à l’école primaire du village (530 élèves) ils sont très éveillés, leurs facultés sont  développées.

 

 

Les activités sont animées par 3 personnes du village (Isidore, Simone, Mazou) formées à leur fonction. Le repas est préparé par 2 cuisinières. Souvent, les enfants ne mangent pas le matin.

Le Bisongo est reconnu officiellement par la Direction Provinciale de l’enseignement de la Province du BAM.

La gestion du Bisongo est assurée par un comité local qui demande 1 000 f cfa/ enfant/mois. Mais des parents n’ont pas les ressources suffisantes pour payer les frais de scolarité (12€/an)

Solibam prend  en charge les frais de fonctionnement (cantine, rémunération des animateurs, cuisinières, gardien…) Budget moyen de fonctionnement de 3 000 €/an

La construction comprend, une salle de 93 m2,  bureau, magasin,  cuisine, hangar,  bloc de latrines; le tout sur un beau terrain clôturé et arboré de 3 000m2.

Coût de la construction et des équipements: 32 000 €

Financement par Solibam et ses partenaires français.

31 (800x533)

Jeux

13 (800x533)

Apprentissage des couleurs

34-8 (800x533)

Lavage des mains

44 (800x533)

1 (800x533)

Les animateurs: Simone, Isidore et Mandé

42-800x533

2 cuisinières:Mamouna et Digma Alimata