Voyages

Janvier 2017

5 membres de l’association se sont rendus au village pour le suivi des réalisations mais aussi pour vivre un moment convivial avec les habitants. L’accueil fut très chaleureux.

De nombreuses réalisations ont vu le jour,  récemment l’école maternelle (Bisongo), l’arrivée de l’eau courante à partir de la pompe solaire, la construction de 25 latrines. De nombreux villages de la province du BAM voudraient bien bénéficier de ces réalisations…

Malgré les difficultés rencontrées dans la mise en place des actions, le succès tient essentiellement au fait de la coordination quasi-permanente entre Solibam et l’association locale Song-Taaba qui enregistre une augmentation du nombre de ses adhérents.

Au cours de notre séjour nous avons étudié les projets. Solibam va financer un broyeur de pailles et soutenir les plantations d’arbres. Un comité agroforesterie va être constitué au village.

2 (800x533) 5 (800x533)

 

 

 

16 (800x533)25 (800x533)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

32-1 (800x533)

30 (800x533)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

55 (800x533)59 (800x533)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

87 (800x533)71 Deux vélos pour les femmes peuls (800x533)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 146 Réunion avant départ (800x533)

 

Janvier 2016

Le voyage a été marqué par 3 temps forts:

– La visite des réalisations( Bisongo, pompe solaire, éclairage solaire, jardin pédagogique, biodigesteur) par les officiels locaux.

–  La visite de la ferme pilote de Guiè avec  16 cultivateurs.

– La démonstration réussie de la Kassine, un porte outil de travail du sol à traction animale.

 

66 (800x533)61 (800x533)

 

 

 

 

 

 

65 (800x533)

33-10 (800x533)

 

 

 

 

 

 

57 (800x533) 71 (800x533)

 

 

 

 

 

 

 

 

Visite de la ferme pilote de Guiè

Nous avons été reçus par Henri Girard , directeur de la ferme et président de Terre Verte et par Poko Laurent Sawadogo, animateur.

40 visite Guié Henri Girard (800x533)    La ferme accueille des jeunes garçons et jeunes filles burkinabè entre 14 et 18 ans, titulaires au minimum du CEP, motivés et désireux de se former aux techniques du bocage sahélien( pépinière, élevage rationnel, agriculture durable, aménagement et entretien de l’espace rural, reboisement)

Formation pratique et théorique de 3 ans, en internat dont 8 mois de stage.

SOLIBAM encourage  et soutient des jeunes à se présenter aux  tests d’admission  qui auront lieu début février 2017.

 

 

 

47 (800x533)

57-533x800

 

La ferme obtient des rendements de 25 à 30 quintaux par hectare de sorgho, soit 6 fois plus que les rendements des conduites traditionnelles  de la Province du Bam.

 

 

 

67 (800x533)58 (800x533)

 

 

 

 

 

 

 

 

La Kassine

 

11 (800x533)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des vélos pour les collégiens

82 (800x533)

 

 

25 vélos remis aux collégiens du village, pour aller aux collèges de Kongoussi, distants de 4 à 9 km.

 

 

 

 

 

 

Juin 2015

Du 7 au 27 juin, je suis allé à la rencontre des paysans de Sanrgo, pendant la période des semis de mil et sorgho.

J’ai  suivi le début de la construction du Bisongo.            (photos de Michel)

302 (800x533)

300 (800x533)

 

Le zaï manuel pour retenir l’eau : un travail avant les pluies, à partir de mars-avril

310 zaï Isidore (800x533)

303 Zaï (800x533)

 

 Après une bonne pluie de 22 mm, le premiers semis ont démarré dans le zaï le 25 juin

( Il n’y avait pas assez de pluie pour labourer)

307 (800x533)

305 (800x533)

 

308 (800x533) (2) 309 (800x533)

 

 Le compost est mis dans les trous de zaï, mais il en manque

311 (800x533)

306 (800x533)

 

Des boeufs pour le compost et labourer, mis à disposition des familles. (Les boeufs ont été achetés maigres)

 

6-5 Chez Solange (800x533)

6-2 Boukari (800x533)

 

6-12 (800x533)

6-7 Chez Jean Marie (800x533)

 

7-7 (800x533)

7-2 (800x533)

 

Un biodigesteur installé chez Simone et Félix

5-3 (800x533)

5 Biodigesteur (800x533)

 

Rencontre de l’ associaion PROMMATA-BURKINA

 

4-6 (800x533)

4-2 (800x533)

 

12-3 (800x533)

10 Stockage oignons chez Emmanuel (800x533)

 

 

Janvier 2015

Du 4 au 18 janvier, 4 membres de l’association ont rencontré la population du village. Avec nos partenaires locaux nous avons étudié les projets: pompe solaire pour l’école, électrification solaire de 2 classes, appui à l’élevage des boeufs, construction d’un Espace d’Eveil et d’Education (BISONGO) pour les enfants de 3 à 6 ans, avant leur entrée à l’école. Dans nos bagages, nous avons emporté des vêtements, des jouets et des téléphones portables. Merci à celles et à ceux qui ont fourni tous ces objets.

1-1 (800x533)  20 Bisongo Sanrgo (800x533)

 

 

 

 

 

 

1 (800x533)

2 (800x533)

11 (800x533)

3 (800x533)

6 (800x533)

5 (800x533)

8 (800x533)

 

 

 

 

 

 

 

Août-septembre 2014

Pendant la saison pluvieuse, du 26 août au 13 septembre , Michel, Marcel et Denis se sont rendus à Kongoussi et à Sanrgo. Avec les responsables de l’association Song-Taaba,  nous avons discuté des projets du village, en particulier le soutien à l’ élevage de boeufs et la construction d’un Bisongo. Les visites des cultures vivrières ont été très intéressantes à cette saison. Nous avons vu l’intérêt de la technique du zaï avec compost.

201 Visite des cultures de mil (800x533)

200 (800x600)

203 (800x533)

202 (800x533)

205 (800x533)

204 (800x533)

 

Janvier 2014

5 membres de Solibam se sont rendus au Burkina du 9 au 24 janvier . Au village, nous avons pu nous rendre compte de  l’avancement des réalisations.

 

 

 

Un dimanche à Ouagadougou avec l’amicale des résidents de la capitale,originaires du village de Sanrgo.

Cette journée festive et familiale a rassemblé une centaine de personnes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons emporté dans nos valises une grande quantité de vêtements qui ont fait le bonheur des femmes et des enfants. Les bonnets et les vêtements chauds pour enfants ont été les plus appréciés.

Par ailleurs, 6 ordinateurs portables ont été remis aux responsables des associations Song-Taaba et A3K de Kongoussi. Une formation est prévue pour leur utilisation.

 

 

 

 

 

 

 

Construit en décembre 2013, le forage va améliorer les conditions de vie des femmes. Elles ne savent pas comment nous remercier.

 

 

Les enfants sont très intéressés par le jardin pédagogique. Ils sont encouragés par Léon Sawadogo, directeur de l’école qui cultive le mil pendant les grandes vacances scolaires (saison pluvieuse) Le jardin contribue à faire aimer le travail de la terre et à faire reconnaître l’agriculture comme un métier, ce qui est loin d’être le cas au Burkina.

L’an prochain, le jardin sera conduit en culture biologique avec paillage pour limiter les arrosages. La fosse de compostage est remplie de débris végétaux. l’analyse de terre a révélé un sol bien pourvu en éléments fertilisants.

 

 

 

Avec Carlos animateur des enfants, nous avons rencontré dans leurs familles

6 enfants du village, parrainés par des membres de Solibam.

 

 

 

 

 

Nous avons visité les fosses de compostage en compagnie de Benjamin, nouvel

animateur agroécologique et responsable de cette action. Les fosses ont

été implantées en brousse. De nouvelles fosses seront construites en 2014.

 

 

 

2 km de cordons pierreux ont été aménagés. Les travaux ont été effectués

pendant la saison sèche. Le transport des cailloux dans un camion a été financé

par Solibam. D’autres cordons pierreux anti-érosifs seront aménagés cette année.

Félix, responsable des cordons pierreux, a fait l’inventaire des besoins.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur 3 hectares, 19 familles dont 3 femmes cultivent des légumes(tomates, haricots, oignons ,carottes et une petite surface de salades) Toute la production est destinée à la vente (tomates vendues à des ghanéens) Le bénéfice dépend des prix de vente très fluctuants… A l’échelle du pays, les producteurs ont du mal à s’organiser.

 

 

 

 

 

 

 

 

A Kongoussi, nous avons rencontré Emmanuel et les jeunes de son association:  Jeunesse pour l’Action de Développement Communautaire (AJAD) L’association rassemble 30 adhérents qui cultivent et partagent les bénéfices de la vente des légumes sur une surface de 4 hectares. C’est une association exemplaire. L’objectif est de lutter contre le chômage et la pauvreté. L’AJAD a le soutien de l’association Bocafrique de Domfront. Solibam entretient des liens avec l’AJAD. Emmanuel a suivi la formation agroécologique à Sanrgo.

En compagnie d’Emmanuel, nous avons visité  son nouveau bâtiment de stockage des oignons. La récolte pourra être stockée début avril.

Visite du centre agroécologique de Betta ( à 60 km au Nord-Est de Ouagadougou)

                                                               

 

 

 

 

 

 

 

Nous sommes reçus par Zénabou, animatrice dans le secteur de Betta. Le centre AIDMR ( Association Interzones pour le Développement en Milieu Rural) est soutenu par Emmaüs Pau-Lescar.  L’AIDMR est partenaire de l’association Terre & Humanisme, fondée par Pierre Rabhi.

A Betta, Blaise et Benjamin ont suivi  pendant 3 semaines une formation d’animateurs endogènes. Solibam a financé la formation.

En savoir plus:http://actu-internationale.solidairesdumonde.org/burkina-faso

Visite de la ferme de l’AZN à Guié

 

 

AZN est une association de 10 villages de la région de Guié au Burkina faso.

Depuis 1989 la ferme pilote de Guié se consacre à restaurer les sols désertifiés. Elle vulgarise le bocage sahélien.

www.azn-guie-burkina.org

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Biodigesteurs domestiques

 

Nous sommes allés au bureau du PNB (Programme National de Biodigesteurs) à Ouaga et nous avons visité 2 installations près de Ouaga et de Banfora.

Le biodigesteur est une construction souterraine destinée à recevoir un mélange de déjections animales et d’eau. Ce mélange subit une fermentation qui génère du gaz pour cuisiner et s’éclairer. L’effluent rejeté est un engrais biologique. Félix , cultivateur au village va installer ce système à son domicile. La construction est assurée par des maçons formés et suivis  par le PNB.

 

198 (800x600)

Merci à Bertrand notre chauffeur-guide. Retrouvez le sur son site www.sambatrans.net

 

drapeau-burkina-faso_120-gif[1]

 

line
footer
Propulsé par WordPress | Design Elegant Themes | Prestataire technique Agence de communication "23eme homme"