Actualités

6 juillet 2021 à 10:08 Publié par

En relation avec Solibam et dans le cadre de leur formation, 4 élèves de terminale du Lycée Robert Schuman ont organisé une vente de brioches. Elles ont réussi à financer l’achat d un vidéoprojecteur pour le Centre de Formation Agricole de Kongoussi au Burkina Faso, établissement créé par Solibam. Elles ont collecté des fournitures scolaires pour les écoles.

Envoi de marchandises au Burkina en septembre 2020.

LES MARCHANDISES ARRIVEES A L’ASSOCIATION LES FRERES DE LA Ste FAMILLE A OUAGADOUGOU SONT RECHARGEES POUR ÊTRE TRANSPORTEES A KONGOUSSI
ARRIVEE DES MARCHANDISES AU VILLAGE DE SANRGO

36 vélos, vêtements, fournitures médicales, 4 machines à coudre, livres d’auteurs africains … ont été transportées à l’association Halte du coeur Afrique de Beaupréau qui se charge de l’expédition par transport maritime jusqu’à Lomé au Togo, puis par route jusqu’à Ouagadougou. Elles sont réceptionnées par une ONG « les frères de la Sainte-Famille à Saaba » L’association Song-Taaba de Sanrgo retire les colis pour les amener jusqu’au village.

Les vélos seront remis aux futurs apprenants du 2e cycle au Centre de Formation Agricole

Les médicaments et les petits instruments médicaux sont destinés à l’hôpital de Kongoussi, à 3 Centres de Santé et de Promotion Sociale de Kongoussi ( CSPS ) à l’école maternelle (Bisongo) et au Centre de Formation Agricole

Les achats ont été financés par un don de 1 600€ de l’association de soins infirmiers de Lambersart (près de Lille) et un don de 400€ de la pharmacie Canet de Château-Gontier.

REMISE DE MEDICAMENTS AU CSPS DE LIOUDOUGOU A KONGOUSSI


Assemblée générale 2020

En raison du contexte sanitaire, l’Assemblée générale qui devait avoir lieu le 18 novembre 2020 a été reportée à une date ultérieure

Bilan financier par Christian Boivin, trésorier

Rapport d’activité 2019-2020


1- Activités de l’association
Par Anita Rousselet, secrétaire
Les actions menées à Château-Gontier visent à faire connaitre la vie de nos amis burkinabè, à recueillir des fonds pour améliorer leurs conditions de vie et soutenir leur propre développement dans les domaines de l’agriculture, la scolarité, la formation


Marchés de Noël :
Nous avons participé au marché de Noël de Château-Gontier le 7 et 8 décembre 2019
La recette des ventes des objets artisanaux burkinabè pour un montant de 620€ a servi à financer les actions du village de Sanrgo.
Le marché de Noël qui devait avoir lieu le 5 et 6 décembre 2020, au centre ville de Château-Gontier, a été annulé à cause de la pandémie.


Envoi de marchandises au Burkina
Nous avons envoyé des médicaments achetés et des instruments médicaux pour une valeur de 2 000 € qui proviennent d’un don de 1 603€ de l’association de soins infirmiers de Lambersart (près de Lille) et d’un don de 400€ de la pharmacie Canet. Les colis sont destinés à l’hôpital et maternité de Kongoussi, au village de Sanrgo, à l’école maternelle et au CFA
4 machines à coudre, des vêtements, des livres d’auteurs africains, 3 smartphones neufs ont été envoyés, ainsi que 36 vélos révisés pour les futurs apprenants de la 2e promotion du CFA dont la rentrée aura lieu en mai prochain. Les élèves ont besoin de vélos, ils sont tous externes et certains habitent à 15 km du Centre. Depuis 2015, 182 vélos ont été expédiés.
Nous avons amené les marchandises à l’association la Halte du Coeur Afrique de Beaupréau qui se charge de l’expédition par transport maritime jusqu’à Lomé au Togo, puis par route à Ouagadougou. Elles arriveront à Ouagadougou le 23 novembre, réceptionnées par l’ONG Les frères de la Sainte-Famille à Saaba. L’association Song- Taaba de Sanrgo retirera les marchandises pour les amener à Kongoussi.

Action professionnelle d’un groupe d’élèves du lycée Robert Schuman
En lien avec SOLIBAM et dans le cadre de leur formation, 4 élèves de terminale du lycée Robert Schuman ont mené une action professionnelle. Elles ont collecté des fonds destinés aux familles de Sanrgo : ventes saucissons dans les classes du lycée et sur le marché de Château-Gontier, collecte de pansements, compresses, savons…dans des pharmacies et commerces. Un montant de 403 € a été versé à l’association du village.


Repas solidaire
A cause de la pandémie Covid-19 le repas solidaire du 21 mars 2020 a été annulé.
Le prochain repas solidaire fixé le samedi 20 février à Azé, salle les Azélines n’ aura pas lieu à cause du Covid-19.



2 – Bilan des actions au village par Michel Destrés
Les actions au village sont mises en oeuvre par les responsables de l’association SONG -TAABA présidée par François Sawadogo. Cette association compte 78 adhérents cotisants. Tous les habitants du village profitent de notre soutien financier et moral.


Le Centre de Formation Agricole CFA
Le Centre est ouvert depuis le 7 octobre 2019. Blaise Sawadogo, le responsable nous a transmis le rapport de l’année. Il a recruté 32 élèves dont 25 garçons et 7 filles. 1 seul élève a abandonné en juin.
En général, ce sont des jeunes qui ont quitté l’école après le CM2 ou la 6e
Les locaux du CFA sont situés à Kongoussi à proximité du Lac Bam. Ils appartiennent à l’association A3K soutenue par l’association BOCAFRIQUE de Domfront qui a financé la construction en 2010. Le bâtiment est composé d’une grande salle, un bureau, un portail et un terrain clôturé par des bons murs. Quelques travaux de réfection ont été réalisés en 2019.
Tous les apprenants ont droit à 1 repas par jour estimé à 200 f cfa (0,30€) Menu : Riz+Niébé
8 modules ont été enseignés par 10 formateurs du Centre de Promotion Rurale (CPR) de Kongoussi, établissement public du Ministère de l’agriculture. Nous avons rencontré le directeur du CPR, les enseignants et élèves en janvier 2019. Le programme de la formation est celui du Ministère de l’agriculture. Les élèves préparent le Certificat de Qualification Professionnelle (CQP)
La sortie de la première promotion est prévue en février prochain. Elle aura duré 16 mois
La rentrée de la deuxième promotion aura lieu en mai 2021

31 jeunes sont allés en stage pendant tout le mois de septembre. Ils ont été répartis par petits groupes dans différents lieux :

  • 3 fermes agricoles à Tikaré, Kaya et Ronguin
  • 2 fermes avicoles
  • 1 périmètre irrigué
    Blaise « Ces stages sont très bénéfiques. Les jeunes ont découvert d’autres productions et techniques que celles pratiquées chez leurs parents »
    Le groupement de producteurs de cultures maraîchères irriguées au Lac Bam
    Il est dirigé par Blaise. 34 producteurs, 20 hommes et 14 femmes, ont cultivé 4,84 ha de carottes et haricots verts. C’est une organisation exemplaire pour d’autres maraîchers
    « Nous allons faire une extension de 6 000m2. Nous allons acheter des vannes et des tuyaux PVC pour 305 € que notre groupement va financer »
    SOLIBAM a accordé un micro crédit de 342 € aux 14 femmes. Cette aide leur a permis de payer le labour, les semences de carottes et la fumure. Elles ont remboursé le prêt après la vente de leur récolte.

  • Activités Génératrices de Revenu
    A la demande de 20 femmes du village, nous avons accordé un prêt court terme de 610€ pour des Activités Génératrices de Revenu (fabrication et vente de beignets, coiffure, stockage du niébé, fabrication du dolo…) Le prêt est géré par Simonne Sawadogo, responsable de l’action.

  • L’école maternelle (Bisongo)
    Au Burkina Faso, les écoles maternelles publiques existantes sont concentrées dans le milieu urbain, au détriment de l’immense majorité de pauvres en milieu rural.
    L’école maternelle du village a été financée par SOLIBAM et des partenaires français. Elle est ouverte depuis décembre 2015.
    L’école propose des activités d’éveil, d’éducation et d’apprentissage du français. Elle est animée par 3 personnes du village, formées à cette fonction. Lorsqu’ils rentrent à l’école primaire les enfants du Bisongo sont beaucoup plus éveillés
    Le repas du midi est préparé par 2 cuisinières. Un foyer amélioré a été construit. Il permet d’économiser 50% de bois
    Les enfants sont présents le matin 5 jours par semaine, de la mi-octobre à fin mai. Mais cette année, à cause du Covid-19 le Bisongo a fermé le 30 mars. Il a été réouvert le 12 octobre


    Le Jardin pédagogique de l’école
    Pour le directeur de l’école primaire (527 élèves) c’est un lieu d’apprentissage.
    Depuis 2011, nous soutenons l’activité. A tour de rôle, les élèves cultivent en bio des légumes irrigués pendant la saison sèche. Ils sont encadrés par les enseignants et 2 cultivateurs. La clôture qui protège le jardin des animaux en divagation (boeufs, cochons) a dû être refaite l’an dernier (coût 1 011 €)

  • L’agroforesterie
    7 025 plants mis en pots cette année. Le bénéficiaire a payé le plant 10 f au lieu de 50 f dans le commerce. SOLIBAM prend en charge la production des plants, la rémunération des 2 pépiniéristes et celIe d’Isidore, le responsable. Les retombées de l’action sont positives. 17 000 plants ont été produits depuis 3 ans
    210 plants Pomme du Sahel ont été achetés. 1 500 /plant. SOLIBAM a subventionné le plant à 1 000 f et le bénéficiaire a versé 500 f
    Aide aux sinistrés de la tornade et des pluies diluviennes (dues au dérèglement climatique)
    C’est le 2è sinistre après celui d’août 2018 où une cinquantaine de maisons s’étaient écroulées. Nous avons à nouveau fait un versement de 1 000 € (don de l’association de Lambersart) pour contribuer à la reconstruction de 30 maisons

  • – Projets
  • Construction de 3 forages pour permettre un approvisionnement en eau potable
  • Poursuivre les soutiens financiers au fonctionnement :
    Centre de Formation Agricole
    Ecole maternelle
    Pépinière et agroforesterie
  • A l’étude : Recherche d’un tracteur d’occasion révisé. Nos partenaires ont la capacité de gérer son utilisation et de l’entretenir.

Marché de Noël 2019

Marché de Noël le 7 et 8 décembre au centre ville de Château-Gontier

Nous avons exposé des objets (statuettes en bronze, colliers, bracelets, baticks, boites en cuir…) fabriqués par des artisans locaux du Burkina Faso. Une recette de 820 €, au profit du village de Sanrgo.

Forum des associations

A l’Espace Saint Fiacre, Solibam a tenu un stand au Forum des associations de Château-Gontier sur Mayenne, 7 et 8 septembre 2019.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est FORUM-ASSOCIATIONS-004-800x533-700x466.jpg.

Ferme en scène

Ferme en scène

Dans le cadre des festivités du printemps bio, vendredi 24 mai, au GAEC Rousselet à Bierné, la pièce « SAMEDI EN HUIT » de Patrick Cosnet a enchanté un public nombreux. Solibam, un des partenaire de la soirée, a présenté l’association sous forme de panneaux d’exposition.

le 24 mai 2019, présentation de l’association à une classe du Lycée Robert Schuman


Repas solidaire

Le 8e repas solidaire a fait salle comble à la salle des fêtes de Château-Gontier. Le public a été conquis par la magie et les chants de l’artiste Arnaud Ledauphin. Merci aux jeunes du Pays de Château-Gontier qui ont assuré le service.



Séjour de Blaise Sawadogo du 8 au 28 septembre 2018

Blaise, cultivateur-maraîcher et animateur endogène au village de Sanrgo, se prépare à être le futur formateur d’un Centre de Formation  Agricole qui ouvrira au 1er octobre 2019. Il a passé plusieurs jours à la Maison Familiale de l’Hippodrome de Craon. Blaise à découvert la pédagogie de l’alternance.

Présentation de Solibam et témoignage de Blaise à la MFR
Blaise avec les élèves de la MFR, le jour de son départ.
Visite d’un élevage de chèvres à Fromentières.

Blaise a découvert un type d’agriculture et une autre civilisation avec sa culture, ses habitudes, ses mode de vie. De nombreuses visites et échanges avaient été programmés par les membres de Solibam : 4 fermes maraîchères, 10 élevages, organisation des CUMA, marchés de Château-Gontier, déchetteries mais aussi Ehpad, communauté Emmaüs de Villiers-Charlemagne,  banque alimentaire, école, mairie, patrimoine…

Blaise a été  hébergé chez 8 membres de l’association Solibam. Il a fait le voyage avec Alfred Sawadogo qui est venu en France pour renforcer ses capacités dans le domaine de la petite enfance.

Blaise et Alfred ont  témoigné  de la vie au village et de l’agriculture au Burkina à l’assemblée générale de Solibam

Compte rendu de l’assemblée générale 2018

Elle s’est tenue le 26 septembre en présence de 60 participants.

Télécharger le compte rendu de l’assemblée générale AG 2018.

Télécharger le rapport financier  Classeur Solibam

Télécharger le compte rendu financier de l’utilisation des fonds Compte Song Taaba 2017-2018

 Envoi de vélos aux collégiens

Entre 5 h et 6 h du matin, environ 250 élèves du village se rendent dans les collèges et lycées de la ville de Kongoussi (18 établissements) Ils parcourent entre 4 et 9 km à pied ou à vélo.

42 vélos ont été envoyés en juin 2018, 46 en  2016 et 25 en 2015. Du matériel médical (cannes anglaises et déambulateur) a également été envoyé. Merci aux donateurs.

Le prêt du vélo s’étend de la sixième à la troisième, via une convention individuelle. A la sortie du collège, les jeunes pourront les garder s’ils n’ont pas quitté le système scolaire avant.

Avec 2 véhicules, nous avons transporté  les vélos jusqu’à l’association la Halte du coeur de Beaupréau. Cette association assure la logistique pour l’envoi de marchandises au Burkina.

Solidarziou s’est associée à cette action pour expédier des étagères, des chaises et une machine à coudre à pédale  à l’association qu’elle soutient à Ziou au  Sud du Burkina.

Repas solidaire

Le 10 mars 2018, à la salle de fêtes de Château-Gontier, le repas Solidaire  a rassemblé  320 personnes plus  30 au service. La manifestation a connu un vif succès ,un public  conquis   par Pierre Bouguier et ses musiciens.

Le bénéfice de la soirée   servira à acheter du riz pour les enfants de l’école maternelle du village de Sanrgo mais aussi contribuera à soutenir des techniques qui permettent d’améliorer les récoltes des cultures vivrières ( mil, sorgho…)


-La semaine de Solidarité internationale devient Festival des solidarités

Parmi les les films proposés en Mayenne, deux courts métrages: « Burkina Fas’au Vert » et « Vivre dignement de sa terre  » Jeudi 30 novembre 2017 à 19 h à la Maison de quartier de Grenoux à Laval.  Soirée débat organisée par les Colibris,  témoignage  de l’association Solibam.

le Festival de films ALIMENTERRE vise à: sensibiliser sur les causes de la faim dans le monde, proposer des pistes d’action concrètes, provoquer des débats.

-Exposition.  3 associations (Solidarziou, Solibam, Dégué Dégué Mali) ont exposé leurs actions au FJT de Senonnes, du 11 au 24 novembre.Une soirée échange a eu  lieu le mardi 21 novembre.

-Ciné-rencontre au cinéma le Palace.

Jeudi 7 décembre, projection du film FLEURS DU FUTUR en présence de la réalisatrice Valérie Valette.

Marchés de Noël:

Solibam a tenu un stand aux marchés de Noël de Château-Gontier,  Grez en Bouère, Square des âges et à l’école Jean Ghéhenno de Bazouges. Le bénéfice des ventes de l’artisanat burkinabè  sert à financer les actions au village de Sanrgo.

 Planète en fête

Solibam a tenu un stand  à la manifestation départementale qui avait lieu à Origné. Ce fut l’occasion de nouer des contacts et de proposer à la vente des objets artisanaux ramenés du Burkina Faso.

 -Interventions dans les écoles

L’école Ste Marie de Gennes- sur- Glaize et l’école de Daon ont participé à une opération « bol de riz » L’objectif était de faire découvrir la vie dans un pays très différent du nôtre et de mener une action de solidarité. Les enfants des deux écoles ont récolté 437 €. Cet argent servira à acheter de la nourriture pour la cantine de l’école maternelle (Bisongo) de Sanrgo.

Rencontre des étudiants du lycée de Briacé

Le 25 novembre, à  la demande du lycée de Briacé en Loire-Atlantique, nous avons présenté notre association à 80 jeunes étudiants, très attentifs aux questions de solidarité. A l’issue de la rencontre les étudiants ont récolté 48€. Depuis, l’établissement a organisé 2 repas de solidarité et le bénéfice a été partagé entre 5 associations. Pour soutenir notre action, les jeunes et les adultes nous ont adressé un chèque de 800 €. Un grand  merci aux généreux donateurs.

Cross solidaire

Le 14 octobre 2015 , 1200 élèves du collège Ste Thérèse de Laval ont participé au cross

Ils ont récolté  4 160 €,  pour contribuer à la construction du Bisongo, ainsi qu’à l’achat de vivres pour les cantines (riz, mil,huile)

Un grand merci aux élèves et à leurs parents.

Auparavant, pendant 2,5 jours, des membres de Solibam ont présenté aux élèves la vie au village et les besoins de l’école.

 Témoignage d’une stagiaire

«Je m’appelle Juliette Colin, j’ai 22 ans et je suis actuellement en deuxième année d’école d’ingénieur agronome. Je suis la première stagiaire à avoir eu l’opportunité de travailler dans l’aide au développement agroécologique avec Solibam et les villageois de Sanrgo, durant tout le mois de juin 2014. Je suis ravie de vous faire ici part de cette belle expérience!

Pour commencer, je soulignerai ma très bonne prise en charge par les membres de Solibam et de Song-Taaba, autant avant mon départ que pendant mon séjour au Burkina Faso. Au préalable, l’équipe de Solibam a su me présenter clairement le travail que je devais réaliser sur place et m’a donné les contacts utiles à l’élaboration de mon travail. L’introduction au Pays, le transport vers Kongoussi et le logement m’ont été gracieusement offert.

Ma mission était d’analyser l’intervention de Solibam sur l’amélioration du quotidien des habitants de Sanrgo, depuis les débuts de l’association, et de présenter de nouveaux projets proposés par les villageois, le tout rédigé sous forme de rapport.

Dans un premier temps, j’ai donc relevé les actions menées et je les ai analysées. Les pratiques agroécologiques sont-elles bien adoptées par les villageois? Est-ce que le matériel financé est en bon état? Son utilisation est-elle optimale? etc.

Ensuite, j’ai réalisé un questionnaire permettant de connaitre l’avis d’une trentaine de femmes et d’hommes du village sur les principales actions de Solibam, dont celles qui n’ont pas bien fonctionné. Ceci a permis une meilleure compréhension de l’état d’esprit des habitants et donc une meilleure orientation des projets futurs.

Sur le plan personnel, je suis très heureuse d’avoir vécu cette expérience autant formatrice en termes d’autonomie professionnelle qu’en terme de relations humaines. Arrivée à Kongoussi comme seule « nassara » (blanche), le contexte était un peu intimidant… Mais les burkinabè étant tellement serviables et attachants, ce séjour dans la province du Bam a été un vrai plaisir! De plus travailler avec, et pour, des gens méritants et engagés pour leur développement est une chose très motivante.

Je recommande fortement ce stage d’aide au développement et je remercie très sincèrement l’équipe de Solbam pour avoir fait le pas de me proposer ce stage, et tous les burkinabè m’ayant accompagnée et soutenue. Barka Ousgo! »

Télécharger   Rapport-de-juliette-colin

Remarques: Depuis le rapport de Juliette en 2014, de nouvelles actions ont été réalisées: soutien à l’élevage de boeufs, achat d’une Kassine, pompe solaire avec château d’eau, école maternelle (Bisongo), foyers 3 pierres améliorés en banco...

Au vu des premiers résultats au Burkina, le jatropha pour la production d’huile ( carburant) n’apparait pas comme une filière d’avenir.

 Dernière nouvelle:

Juliette  exerce dorénavant à l’Association Française d’AgroForesterie (AFAF) en tant que chargée de projet. Elle espère retourner à Kongoussi et Sanrgo. L’idée d’un partenariat entre l’AFAF et SOLIBAM est à l’étude.